L’avocat est un fruit délicieux, mais combien difficile à conserver ! Certes, on peut faire plusieurs aliments avec lui, mais on doit savoir comment le garder si on ne veut pas le perdre. Voici quelques instructions utiles qui vous aideront à vous assurer que vous ne perdrez pas de vos avocats (ou pas trop, du moins !).

Premièrement, c’est important de vérifier, avant de préparer vos avocats, s’ils sont mûrs ou non. Voyez-vous, vu que c’est un fruit délicat qui change de saveur rapidement, pour optimiser votre expérience, vous devez savoir quand il est prêt à être mangé. Idéalement, il devrait être mou au toucher. Quand vous pressez vos doigts sur le fruit pour sentir la chaire, vos doigts devraient sentir un peu de flexibilité, mais pas trop. Si vous voyez que vos doigts y laissent une empreinte, votre avocat est trop mûr et vous devrez jeter une partie de la chair. Alors, assurez-vous de le manger du moment qu’il commence à être mou au toucher.

Mais, vu qu’ils sont vendus encore très durs dans la plupart des épiceries et magasins, un petit conseil pour les faire mûrir plus vite – si vous voulez les manger bientôt – c’est de les mettre dans un sac de papier kraft. Si vous avez des pommes et/ou des bananes et que vous voulez que ces fruits mûrissent plus vite aussi (surtout les bananes car, elles aussi, sont souvent vendues vertes et dures), mettez-les avec les avocats dans le sac et refermez bien le sac. Ensuite, laissez-les à la température ambiante, soit dans un placard ou sur une tablette dans votre cuisine. Donc, si vous prévoyez une soirée mexicaine et que vous voulez avoir de la guacamole fraîche, voilà la manière de prévoir avoir des avocats bien mûrs pour votre repas ! Par contre, ne la préparez pas à l’avance car sinon, elle va brunir. Vous aurez beau y mettre un aliment acide (citron, vinaigre, lime…), elle ne sera pas belle quand vous la servirez. Préparez-la au plus une heure avant de la servir. Mais, si l’avocat est mûr, elle sera facile à faire et vous ne perdrez pas trop de temps à concocter cet accompagnement délicieux.

Mais, si vous prévoyez ne manger qu’une portion de votre avocat, ou encore, vous vous êtes trompé et votre avocat n’est pas prêt à manger mais vous l’avez tranché en deux, comment pouvez-vous préserver ce fruit délicat ? Pour commencer, un conseil important est de conserver le noyau. Celui-ci aide à ralentir le processus d’oxydation naturel qui fait brunir la chaire du fruit. Laissez-le à sa place, au centre de l’avocat. Ensuite, couvrez la chaire exposée avec un aliment acide tel que du jus de citron, du vinaigre ou du jus de lime. Encore une fois, cela fera ralentir l’oxydation, et le fruit se conservera plus longtemps. Si vous avez encore les deux moitiés, remettez-les ensemble et placez-les dans un sac de plastique avec fermeture (de type Zyploc). Si vous n’avez qu’une moitié, mettez-la dans le sac, refermez-le, et placez-le dans le réfrigérateur. Ou, encore mieux, vous pouvez utiliser un plat de plastique ou emballer l’avocat dans du cellophane.

Si votre avocat est mûr et vous ne voulez pas le manger tout de suite, mettez-le dans un sac de plastique et placez-le tout de suite dans le réfrigérateur.

Voià des conseils qui vont sûrement vous aider à manger vos avocats à point !